Le Low-cost en SMS Marketing, un concept proche de l’illégalité

@Clotilde
Marketing SMS Premium sont en raccordement direct opérateur donc légaux.

Difficile de résister quand on voit les offres SMS low-cost en marketing mobile. Pourquoi payer plus cher alors que les services proposés sont quasiment similaires ? En effet, ne nous mentons pas un SMS reste un message de 160 caractères. Mais nous allons voir ici pourquoi il ne faut pourtant pas céder à cette pratique du SMS low-cost.

Tout d’abord, il faut savoir que la Mobile Marketing Association France* a condamné cette pratique en avril 2014. Car soyons francs seuls les SMS couramment appelé en langage Marketing SMS Premium sont en raccordement direct opérateur donc légaux. On peut ainsi voir dans ce tableau comparatif que les termes attachés aux SMS low-cost ( Modem SIM ) ou Roaming (qui transitent par l’étranger), sont « Interdit », « Bande passante faible », « ne respecte pas », « peu précis » et ceux attachés aux SMS normaux sont « Autorisé », « débits élevés », « données sécurisées », « rapport détaillés ». Cette simple analyse est déjà très parlante en elle-même.

Le sms low cost n'est pas sécurisé
En proposant les doubles offres low-cost et Premium les entreprises ne respectent pas le marché ni une partie des législations et si pour l’instant ces pratiques sont encore tolérées elles risquent fortement d’être interdites dans les mois à venir.

Pourquoi le SMS low-cost est-il mauvais dans tous ses usages :

Le SMS publicitaire 

Dans le cadre d’un SMS promotionnel c’est-à-dire servant à faire part à ses clients d’une promotion, de soldes… le SMS low-cost peut s’avérer être, en plus d’un choix peu éthique, un très mauvais choix Marketing. En effet, si les SMS sont low-costs vous n’aurez aucune garantie de son taux de réception ni de statistiques claires. Or s’il y a bien quelque chose qui est important lorsque l’on fait de la communication directe c’est de pouvoir choisir le moment exact où son client va recevoir ce SMS, car celui-ci lorsqu’il est reçu après 22h est, en plus d’être illégal, intrusif et mal vu. En effet, s’il y a bien une chose qu’évitent de vous dire ces entreprises proposant des SMS low-cost c’est qu’ils ne passent pas directement par les opérateurs, ils utilisent des modems qu’ils chargent de cartes SIM afin d’envoyer vos SMS. Ces modems envoient 10 SMS par minutes alors que pour les entreprises utilisant la voie légale envoient 15-20 SMS/secondes soit plus de 1000 SMS/minute. Sachant que les entreprises possèdent rarement plus de 10-15 modems utilisons l’exemple d’une campagne à destination de 50 000 personnes pour illustrer l’impact de notre choix :

L'heure d'envoi des sms est très important lors d'envois marketing
A cela on peut ajouter que les options de type désabonnement ou personnalisation de l’expéditeur ne vous seront que très peu voir jamais proposées.
Le SMS d’alerte

Dans le cadre des SMS d’alerte, c’est-à-dire d’information comme un rappel de rendez-vous ou encore votre code de banque pour empêcher l’utilisation frauduleuse de votre carte bancaire, le SMS low-cost est là aussi un choix très peu judicieux. En effet, comme nous avons pu le voir dans le tableau comparatif des envois de SMS la sécurisation des données n’est pas garantie, or dans ce type de SMS on trouve des données personnelles sur les clients : la sécurité est obligatoire.

Pourquoi le SMS low-cost rime avec économies mais aussi avec « pourri » :

Comme le dit Franck Fleurisson, manager dans le télémarketing, la mention « pour consommateur averti » devrait apparaitre sur le merchandising des offres SMS Low-cost. En effet si vous choisissez de prendre une telle offre en Marketing mobile par SMS voici les conditions associées à ce choix :

Débrouille-toi : la plateforme est assez simple d’utilisation mais attention si vous désirez poser une question ou joindre un conseiller mais que vous ne consommez pas des milliers de SMS et êtes donc relayé comme étant un petit client vous serez chanceux si vous trouvez quelqu’un de disponible !

Paie le service : le STOP à la fin du SMS, SAV technique, aide lors de la prise en main de la plateforme… c’est possible mais moyennant finances car on vous passera d’une formule SMS low-cost à une formule SMS Premium

Calcule toi-même le taux d’ouverture de ta campagne : et oui, avec le SMS low-cost il n’y a pas d’accusé de réception et donc vous n’avez absolument pas la garantie que votre message a bien été remis

Choisir le bon fournisseur :

Afin de choisir le bon partenaire pour vos actions marketing mobile il est donc important d’écarter tous ceux qui proposent des solutions low-cost car en plus de participer à la diffusion de solutions peu fiables ils ne seront pas dans la capacité de répondre à vos besoins de manière qualitative.
Ayez donc toujours le réflexe de bien demander à votre fournisseur s’il travaille sur des plateformes raccordées aux opérateurs afin d’être sûr que vous n’avez pas à faire à du low-cost.

*Note d’avertissement et d’explication sur le SMS par la MMAF en avril 2014

1 commentaire Leave new

Le marketing SMS
2 September 2014 18 h 18 min

[…] SMSFactor nous assumons entièrement notre point de vue sur le low-cost et nous nous refusons pour des raisons éthiques à le pratiquer. Si par conséquent vous désirez une plateforme de confiance et de qualité […]

Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *